Les réseaux informatiques et leur fonctionnement

Reseaux informatique

La notion de réseaux informatiques demeure pour beaucoup un véritable mystère, à moins d’avoir un tant soit peu de connaissance en informatique. Pourtant, aujourd’hui, tout le monde a recours d’une manière ou d’une autre à ces réseaux aussi bien dans le cadre du travail que des loisirs. Vous avez envie d’en apprendre un peu plus sur le sujet ou d’approfondir vos acquis dans le domaine ? Faites le point grâce à ce dossier qui vous expliquera les grandes lignes sur les réseaux informatiques.

 

Un réseau : qu’est-ce que c’est ?

On fait référence à un réseau lorsque deux ou plusieurs entités au sein d’un groupe entrent en communication. Pour y arriver, elles doivent parler le même langage. Mais le réseau ne sert pas seulement à communiquer. Il permet aussi le partage d’informations. Il en va de même pour un réseau informatique. Il permet de mettre en relation plusieurs entités parlant le même langage informatique. On parle dans ce cas de « protocole ». Ce réseau va permettre d’échanger des informations à distance, de discuter avec d’autres personnes, d’envoyer des données, de jouer en ligne, etc. Pour résumer, le réseau informatique correspond donc à un groupement d’entités informatiques qui communiquent entre elles.

À quoi sert un réseau informatique ?

Le réseau informatique permet ainsi d’effectuer nombre d’opérations, comme le partage de données entre différents utilisateurs, le partage des ressources physiques telles que l’imprimante, l’utilisation de certaines applications sans devoir les installer sur son propre ordinateur, la recherche d’informations grâce à internet, la communication entre les personnes distantes, etc. On peut ainsi mettre en place un réseau informatique à partir de différents ordinateurs (peu importe les marques), des périphériques comme l’imprimante, des câbles, une carte réseau, des connecteurs permettant de relier les réseaux entre eux. À noter que chaque type de réseau nécessite l’utilisation d’un matériel spécial. Systèmes d’exploitation, pilotes, logiciels d’application, logiciels d’administration et logiciels serveur font partie des programmes que l’on retrouve généralement sur les ordinateurs d’un réseau.

Les différents types de réseau

Reseaux public ou priveOn dénombre actuellement différents types de réseaux, qui se distinguent par leur taille, leur vitesse de transfert des données mais aussi par la distance maximale qui sépare les points les plus éloignés sur le réseau.

  • Le PAN ou Personal Area Network relie sur quelques mètres différents équipements personnels appartenant donc à un même utilisateur.
  • Le LAN ou Local Area Network est le type de réseau que l’on retrouve généralement au sein des entreprises. Il permet de relier les machines et tous les dispositifs utilisés par l’entreprise.
  • Le MAN ou Metropolitan Area Network met en relation les ordinateurs qui sont situés dans un même secteur géographique. Il regroupe donc plusieurs réseaux locaux.
  • Le WAN ou Wide Area Network consiste en une collection de LAN et de WAN, et peut ainsi s’étendre à tout un pays et à l’international.
  • Le SAN ou Storage Area Network constitue un réseau doté d’une haute performance, qui est principalement destiné au transfert de données entre des serveurs et des ressources dédiés au stockage.

Réseaux privés et réseaux publics

En matière de réseaux informatiques, on peut aussi distinguer les réseaux privés des réseaux publics. Cette différence se situe au niveau de la confidentialité des données.

Les réseaux privés

Dans le cas d’un réseau privé, toutes les données qui transitent sur le réseau ainsi que toutes les ressources utilisées sont strictement réservées à la sphère privée, comme au sein d’une maison ou d’une entreprise. Les machines n’ont donc pas forcément besoin d’Internet pour communiquer entre elles. On peut ici aussi distinguer le réseau domestique du réseau d’entreprise. Un LAN domestique ne permet pas d’organiser les ordinateurs présents sur le réseau en domaine d’entreprise, mais en groupe de travail seulement. Cela est pourtant possible sur un réseau d’entreprise. Les réseaux privés incluent également les VPN ou Virtual Private Network, qui permettent de relier différents réseaux locaux distants en utilisant un tunnel protégé qui traverse Internet. Ces réseaux doivent appartenir à une même personne morale. On dénombre trois types de VPN : les VPN d’accès, les VPN d’intranet et les VPN d’extranet.
Le réseau Ethernet est aujourd’hui le réseau le plus utilisé. Il s’agit d’un protocole permettant de connecter tous les ordinateurs et machines présents sur un réseau local grâce au WiFi (Ethernet sans fil) ou par l’Ethernet filaire. Une fois que des utilisateurs extérieurs peuvent accéder à un réseau, on fera alors référence à un réseau public.

Les réseaux publics

Sur un réseau public, tout le monde peut accéder facilement à ses différentes ressources. À titre d’exemple, on peut citer Internet. Ce dernier permet de relier tous les réseaux à travers le monde entier. Il s’agit donc tout simplement du plus grand réseau qui existe. Internet regroupe de nombreux services en ligne, comme le Web, le transfert des données, les courriers électroniques, les systèmes de chat ou de visioconférence, etc.

Réseau peer to peer ou Client/Serveur

On peut différencier deux grands types d’architecture réseau : les réseaux poste à poste (ou peer to peer) et les réseaux qui s’organisent autour de serveurs (client/serveur).

  • Sur un réseau de type Client/Serveur, les machines clientes (c’est-à-dire qui appartiennent au réseau) font appel aux services d’un serveur. Il s’agit ici de programmes qui fournissent différentes données tels que des fichiers, une connexion, etc. Le réseau Client/Serveur garantit une plus grande sécurité et permet de sauvegarder toutes les données qui transitent sur le réseau dans un emplacement central. Il requiert cependant l’usage de logiciel et de matériel coûteux. De plus, en cas d’arrêt du serveur, il sera impossible aux utilisateurs du réseau d’accéder à leurs données.
  • Sur un réseau peer to peer ou d’égal à égal, on n’a pas recours à l’usage d’un serveur dédié. Toutes les machines jouent à la fois le rôle de serveur et de client. Chaque ordinateur peut ainsi librement partager ses ressources. Ce type de réseau est moins sécurisé qu’un réseau Client/Serveur. Il ne nécessite cependant pas les services d’un administrateur réseau dédié.
reseaux informatique

Contacter Electro-cable pour l'installation d'un réseaux informatique

14 + 4 =

Informations complémentaires

sur les Réseaux informatiques